Nos spectacles

La creation la plus récente d’Artcirq intitulé Asiu (Perdu) est inspiré de la légende traditionnelle Inuit Amaqup Nunaat (Le Pays des Loups). La première de ce spectacle a été présenté pour l’ouverte du 10ième anniversaire du Festival Alianait à Iqaluit.

Oatiaroi, signifiant ‘Attends une minute’ en Inuktitut, est une adaptation en 2007 du spectacle Oraya pour des buts de tournées. Ce spectacle est issu d’une exploration approfondie dans les techniques d’ombres chinoises, la recherche du jeu physique et le symbolisme des animaux, et l’intégration de l’élément vidéo. C’est avec ce spectacle qu’Artcirq établie sa réputation au travers le Nunavut, le Canada, et à l’international.

Oaraya a été créé en 2005, lorsque Guillaume Saladin s’est installé à Igloolik de façon permanente. Oaraya, signifiant ‘Je meurs d’envie’ en Inuktitut, est un spectacle incorporant les jeux traditionnels Inuit et le cirque contemporain, incluant la première contorsionniste et colonne à trois Inuit. Le spectacle a fait première avec une distribution entièrement Inuit en 2006 à la Rencontre du Comité Jeunesse de la Région de Baffin.

Kaugjagjuk est la première production d’Artcirq, créé en 2004. L’histoire est basé sur la légende d’un jeune orphelin adopté par la lune, qui retourne venger son passé avec l’aide de ses esprits protecteurs les ours. Le spectacle a été présenté initialement aux célébrations du solstice d’été à Igloolik, et a inclus la participation de plus de 20 jeunes de la communauté.